quai deschamps - logements et groupe scolaire

 

Nous avons pensé le socle, comme l’élément fédérateur, un lien, entre les programmes, entre l’école

et les logements, et qui devait être perçu comme la 5eme façade de l’ilot.

Ce socle est constitué des venelles, des cours d’école, et d’espaces libres. Les venelles constituent un espace libre de qualité entre les logements. Les cours d’école sont superposées et organisées autour de lanières paysagères courbes. Les cours apparaissent comme une grande respiration, un élément de paysage, pour tous, et permettent aux logements des vues sur les jardins et la Garonne.

Le socle se continue au sud par un espace paysager et minéral, entourant les petits collectifs et constituant des espaces à s’approprier, avec un point de vue d’exception sur le jardin Promis. Ce socle commun est à la fois un élément urbain, artistique et paysager.

Les entrées des écoles immédiatement identifiables, sont situées au sud de l’allée Deschamps, elles sont communes, tout en étant différenciées. Elles sont en retraits, par rapport à l’allée Deschamps, et soulignées par un porte à faux faisant office de auvent.

Les enfants et les parents sont donc accueillis sur une place, abritée du soleil, végétalisée. C’est un lieu de sociabilisation, emprunts de nature qui nous invite à entrer dans le bâtiment. Nous avons ainsi conçu un vocabulaire de courbes, depuis le hall, jusqu’aux salles de classes pour accompagner en douceur les enfants et favoriser leur bienêtre.

Nous souhaitions avoir un bâtiment, que les enfants puissent comprendre facilement : les fonctions des écoles sont ainsi clairement identifiées, Le périscolaire est mis en avant, par une architecture semi circulaire et la bibliothèque, salle informatique sont aussi rendues attractifs par leur détachement dans l’espace et leur volumétrie singulière.

Nous pensons que la culture et l’art sont des éléments fondamentaux de développement pour les enfants, mais aussi que l’art doit être présent dans la ville, et accessible à tous. Dans cette démarche, nous pourrions envisager l’intervention d’un artiste, comme Cyprien Chabert, pour intervenir sur notre socle commun, ou sur les volumes détachés programmatiques des écoles comme la salle de motricité, en utilisant le langage universel des plantes.

Date:
2018
BET:
oteis-le sommer-gamma conception
Programme:
Ecole de 18 classes et 140 logements
Surface:
14 518 m2
Budget:
21 400 00.€

POINT DE VUE A.jpg

POINT DE VUE Cbdf.jpg

POINT DE VUE B_cc-bdf.jpg

POINT DE VUE D_cc bdf.jpg

POINT DE VUE E_cc_bd.jpg

01_Plan masse_500_V1_bd.jpg

01_ Ensoleillement et vues.jpg

01_Schéma plan masse.jpg